lafibe accueil
jinjok journal web
dele lfib rouge web
calendrier web
 

Accompagnement personnalisé au secondaire

Les lycéens ont désormais 2 h consécutives par semaine, incluses dans leur emploi du temps, d'accompagnement personnalisé, apparu avec la réforme du lycée datant de 2010.

"Accompagner les élèves dans leur scolarité" au LFIB consiste à leur proposer des contenus riches et variés, au plus proche de leurs besoins, qu'ils peuvent choisir parmi plusieurs possibilités. Il peut s'agir aussi de développer des compétences transversales, qui ne sont pas apprises dans une matière en particulier, mais qui peuvent être utiles à toutes.
Au niveau seconde, les ateliers proposés sont orientés davantage vers la méthodologie et en première et terminale ils sont orientés vers la maitrise des matières présentées au baccalauréat.

Les types de contenus :  
- soutien disciplinaire (en Mathématiques, Français, Sciences Physiques, SES, etc...)
- approfondissement disciplinaire : pour les élèves très à l'aise qui désirent avoir des cours plus avancés.
- méthodologie générale :  apprentissage de la prise de notes, organisation du travail, manipulation de la calculatrice, coaching scolaire, etc...
- orientation : aide dans la construction de leur projet professionnel.
- culture générale, ouverture sur le monde. Exemple d'ateliers proposés au cours des années précédentes : langage et cinéma, couleurs et art, etc..
- un enseignement de FLSco (Français Langue de Scolarisation) est proposé à chaque niveau, réservé aux élèves dont le langage de communication à la maison n'est pas le français.

Chaque séquence dure 3 semaines, pendant lesquelles l'élève est dans un atelier donné en première heure et dans un autre atelier en deuxième heure.

Les ateliers proposés par les enseignants diffèrent généralement d'une séquence à l'autre.

Les ateliers sont en effectifs réduits : entre 5 et 12 élèves par groupe en général.

Nous avons le souci de personnaliser au maximum ce que nous offrons comme contenu et nous donnons autant que nous pouvons la priorité aux choix des élèves. Mais un élève se retrouve parfois dans un atelier qu'il n' a pas choisi après ajustement des groupes en fonction des contraintes globales et des capacités limitées de chaque groupe.