orientation
lafibe accueil
dele lfib rouge web
calendrier web
 
 theparty poster

Projection du 19 novembre 2013

The Party, Blake Edwards, 1968

Blake Edwards est un acteur, réalisateur, producteur et scénariste américain connu pour ses films comiques tels que Breakfast at Tiffanys, Days of Wine and Roses ou ceux de la série de La Panthère Rose. The Party, sorti en 1968, est l'une de ses œuvres les plus célèbres et est une parodie de La Nuit, de Michelangelo Antonioni : le réalisateur reprend l'esthétique du film ainsi que l'ennui qui peut survenir des joies artificielles.

Le film relate l'histoire d'un jeune acteur indien, Hrundi V. Bakshi, interprété par Peter Sellers, qui se fait inviter par erreur à la fête de son ancien directeur qui l'a d'ailleurs renvoyé lorsque l'Indien a détruit involontairement. un décor cinématographique inestimable. Hrundi essaie de s'intégrer dans cet évènement qui regroupe de grandes stars hollywoodiennes et de grands réalisateurs, mais il fait tout le contraire sans s'en apercevoir : il accumule les gaffes... mais n'est pas le seul.

... (cliquer sur "Lire la suite").

 imges

Solitude1

imags

Peter-Sellers-The-party

0015068b medium

image

index

hollywood party peter sellers blake edwards 016 jpg kbgh

images

hollywood party peter sellers blake edwards 015 jpg shxr

party-604-tt-width-604-height-392

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Hrundi V.Bakshi est un personnage qui a été plutôt apprécié par les élèves du fait qu'il est un stéréotype du personnage comique : il est maladroit, décalé et innocent à la fois. Hrundi essaye de communiquer avec les autres invités de la fête, mais personne ne fait attention à lui. De plus, lorsqu'il commence une conversation, il dit des choses hors du commun ou rit lors de situations graves. Hrundi ne se rend pas compte de ses actes, ni des sentiments des autres envers lui.

La façon dont le film a été mis en scène a marqué les spectateurs : au début du film, les personnages ne parlent pas, le comique est uniquement gestuel. Cela peut évoquer le personnage de la série Mr.Bean pour certains, et pour d'autres au personnage de Monsieur Hulot de Jacques Tati : Blake Edwards reprend un des principes clé de ce dernier. Chaque acteur, figurant ou principal, est une source de gags, observe et est observé, et chacun des personnages est spectateur et acteur. L'acteur principal n'est alors plus qu'un fil conducteur. De plus, Bakshi arrive à la fête dans une Morgan à trois roues, similaire au cyclecar dans Les Vacances de Monsieur Hulot. L'ensemble du scénario de The Party rappelle également la séquence au Royal Garden du film Playtime ainsi que l'interaction comique avec des objets inanimés ou des gadgets comme dans Mon Oncle.

Le jeu de Peter Sellers, interprète de Hrundi V.Bakshi a été applaudi et apprécié : il fait un très bon accent indien et est extrêmement bien maquillé. En effet, sa peau de couleur naturellement blanche est ici métisse, et peu d'élèves ont deviné que Sellers était un acteur britannique !

Tout au long du film, on retrouve une musique de fond qui accompagne les actions et dialogues des personnages. Des musiciens sont effectivement présents lors de l'événement et continuent à jouer même lorsque la maison est à moitié inondée par des bulles de savon à cause d'un incident de Bakshi, tout comme les musiciens du Titanic qui continuent eux aussi à jouer lorsque le bateau coule. L'orchestre est interrompu seulement pour laisser la place à d'autres artistes, comme Michelle Monet interprétée par Claudine Longet à la guitare, ou encore des musiciens russes.

 

Néanmoins, même si les situations comiques nous font rire comme la scène du serveur saoul ou encore celle de la chute de la femme du directeur dans la piscine, leurs répétitions étaient un peu lourdes au fur et à mesure du film : le public voit trop facilement les gags venir.

La fin du film est très agitée et certains trouvaient qu'elle « partait dans tous les sens » . En effet, l'arrivée de nulle part d'un éléphant tatoué à la fête paraît assez étrange, tout comme le fait qu'il soit lavé dans la piscine du directeur après que Bakshi se soit senti offusqué par les graffitis sur l'animal sacré de son pays. Pourtant, cela avait quand même un côté comique et donnait envie aux élèves de connaître la suite de l'histoire. Elle se termine d'ailleurs par une maison à moitié détruite, l'arrivée des pompiers et policiers, une histoire d'amour naissante entre Hrundi et Monet, et plus que tout : une fête inoubliable.

 

The Party est peut-être également une critique de la société mondaine où les gens ne parlent que de certains sujets, sont hypocrites, artificiels et où seul un être « normal » s'en sort indemne et heureux.

 

 

Citations marquantes :

- « Birdy Nam Nam », prononcée lorsque Hrundi essaye de nourrir un oiseau, est maintenant un nom de groupe de DJ français

- « In India we don't think who we are, we know who we are! » (En Inde, nous ne pensons pas qui nous sommes, nous savons qui nous sommes !), prononcée également par Hrundi, a été utilisée de nombreuses fois par Indhira Gandhi, la troisième première ministre d'Inde.

 

Note du public : 3,6 / 5

 

Isabelle Schneller et Nathalie Deutsch